Évitez d’élever un enfant à problèmes : suivez les conseils de professionnel

Évitez d’élever un enfant à problèmes : suivez les conseils de professionnel

 

Chaque parent souhaite élever un enfant responsable et respectueux, et non un enfant à problèmes. Néanmoins, il semble que parfois les parents avec les meilleures intentions du monde se retrouvent avec un enfant qu’ils ne savent pas du tout comment gérer. Aujourd’hui, je vous propose un article de Sam Benkoczy, mari et père de quatre enfants, qui s’occupe d’éducation des jeunes depuis 1997. Sa principale méthode pour gérer les problèmes de discipline a évolué au fil des ans, passant des cris et des menaces à des moyens plus subtils et plus efficaces. Voici ses meilleurs conseils pour éviter d’élever un enfant à problèmes.

 

Comment éviter d’élever un enfant à problèmes ?

 

Au début du mois de mai, j’étais dans une réunion d’école pour discuter de certains incidents de discipline qui s’étaient produits la semaine précédente (je travaille dans un internat). Quelqu’un a suggéré de dresser une liste des ” enfants à problèmes ” afin de trouver une bonne stratégie pour y faire face. Je suis tout à fait favorable à l’idée d’aider les enfants qui ont du mal à suivre les règles, même au point d’appliquer des conséquences équitables qui aident l’enfant. Cependant, je vois deux problèmes fondamentaux avec le terme ” enfant à problèmes ” :

D’une part, il y a l’étiquetage, qui entraîne une frustration envers lui-même et une faible estime de soi chez le jeune. Une fois déclaré enfant à problèmes, il voudra souvent être à la hauteur de sa réputation et fera davantage ce qui lui a valu d’être étiqueté comme tel.

Une autre raison pour laquelle ce terme est problématique et cela demande beaucoup d’humilité et un regard honnête dans le miroir. Lorsque vous déclarez que votre enfant est un enfant à problèmes, cela signifie que vous avez abandonné sur lui. Que vous vous êtes retiré en mode réactif. En tant que parent, vous êtes appelé à diriger votre enfant et ce leadership exige que vous soyez proactif.

Les enfants supplient, houspillent, désobéissent, se comportent mal, manquent de respect, nous contrarient et nous font perdre patience de bien des façons. Remarquez toutefois que mendier, houspiller, désobéir, mal se comporter et manquer de respect sont des choses que les enfants font ou des attitudes qu’ils affichent. Tandis que s’énerver et perdre patience sont des réalités que nous vivons en tant que parents. 

Nous déclarons alors que notre enfant est un enfant à problèmes en raison des difficultés et des frustrations que nous éprouvons. Le problème sous-jacent est que ces parents se contentent souvent de traiter les symptômes et de réagir aux circonstances et aux mauvais comportements, mais ils n’assument jamais un rôle actif dans l’élaboration de la vie de leurs enfants.

 

Que pouvez-vous faire pour éviter de transformer votre enfant en enfant à problèmes ?

 

Distinguer les mauvaises habitudes des actions volontaires. Le fait que votre enfant vous désobéisse est très différent du fait qu’il ne range pas régulièrement sa chambre. Ce dernier est une mauvaise habitude et peut entraîner des frictions constantes, tandis que le premier est le résultat d’une décision consciente. Les deux peuvent être aidés, mais vous devez aborder chaque situation différemment. 

 

Concentrez-vous sur le problème en question. Lorsque vous corrigez votre fils, il ne s’agit pas de vous. La plupart du temps, il ne s’agit pas non plus de lui, mais plutôt de l’action ou de la mauvaise habitude que vous voulez aborder. Si vous découvrez qu’il vous a menti au sujet de la boisson, par exemple, ne vous concentrez pas d’abord sur la façon dont il vous a trahi et sur ce que vous devez subir à cause de sa malhonnêteté. Concentrez-vous plutôt sur le problème : pourquoi a-t-il bu et comment aurait-il pu l’éviter ? Vous savez très bien pourquoi il vous a menti à ce sujet, n’est-ce pas ? Il ne voulait pas vous décevoir ou vous mettre en colère ; il avait honte. Vous pourrez réfléchir avec lui sur l’élément de confiance une fois que vous aurez traité le problème de fond.

 

Évitez de corriger dans le feu de l’action. Si votre enfant défie votre autorité, par exemple, il y a manifestement quelque chose qui l’empêche d’être respectueux à ce moment-là, alors changer ce quelque chose sur le champ est impossible. Dans ces moments-là, vous serez tenté de chercher une phrase magique pour régler la situation, mais il n’existe pas de solution miracle. Dans ces cas-là, vous devez dire à votre enfant : ” Ecoute, ni toi ni moi ne sommes prêts à parler de cela maintenant, mais nous devrons nous asseoir pour y réfléchir lorsque nous serons tous les deux calmes “. Cela vous permettra à tous les deux de regarder ce qui doit être abordé avec une certaine distance, presque du point de vue d’une tierce personne. Assurez-vous cependant de chercher un moment pour réfléchir à son comportement, sinon vous vous discréditez. 

 

Tags:

Rejoignez nous